ARSGT Association des Retraités des Sociétés du Groupe TOTAL
 ARSGTAssociation des Retraités des Sociétés du Groupe TOTAL

                  ACCUEIL :    
              Toujours masquée,   

mais après le Covid, j'enlève le haut ...  pour le bas, ne rêvez pas !     
 

 Compteur visites Avril                         Pour mémoire, Mars:  1036

Nous sommes toujours à vos côtés et à votre disposition, même loin des bureaux.
Pendant cette période, espérons provisoire, utilisez le numéro de téléphone suivant, sur lequel vous pouvez laisser un message : 
                                                        09 66 89 17 78

Vous pouvez toujours visualiser de manière synthétique l'évolution journalière de la situation sanitaire de l'épidémie en France et vous tenir informés sur ce sujet qui nous préoccupe tous.
Accédez aux sites ci-après en c
liquant sur les boutons et/ou RDV dans l'onglet SANTE

UN DES MOYENS SEMBLE-T-IL, EFFICACE, POUR LUTTER CONTRE CETTE PANDEMIE EST DE SE FAIRE VACCINER ! BEAUCOUP DE NOS ADHERENTS ENTRENT DANS LA CATEGORIE PRIORITAIRE ET IL SEMBLE SOUHAITABLE ET LOGIQUE, SANS FAIRE DE PUBLICITE, QU'ILS PARTICIPENT A CETTE CAMPAGNE.
CA, C'EST LA THEORIE FACILE A COMPRENDRE ET A ECRIRE ! PRENDRE UN RENDEZ-VOUS POUR ACCEDER AU PROCESSUS EST UNE AUTRE PAIRE DE MANCHES ET RELEVE ACTUELLEMENT DU "PARCOURS DU COMBATTANT" !

QUELQUES CONSEILS :

  - CONNECTEZ-VOUS A :   HTTPS://SANTE.FR

  - VOUS SEREZ PROBABLEMENT ORINTES VERS "DOCTOLIB"

  - CHOISISSEZ UN CENTRE DE VACCINATION PRES DE CHEZ VOUS

  - SI CA NE MARCHE PAS CHERCHEZ PLUS LOIN ...

  - SURTOUT, ARMEZ-VOUS DE PATIENCE (Entre 2 et 3 heures)

  - VOUS RISQUEZ D'AVOIR UN RDV ENTRE 2 SEMAINES ET 2 MOIS !

  - COURAGE !!!!!

PS: Ceci n'est pas une "Fake news" !

                             EDITO DU PRESIDENT   Février 2021                       

De nombreux débats se développent actuellement dans la sphère publique, poussés par la période électorale qui commence et la lutte contre la pandémie et ses conséquences économiques et sociales.
Il en est un qui apparaît doucement et qui est susceptible de nous concerner directement, en tant que retraités. La lutte contre la pandémie de la Covid a entraîné une augmentation extrêmement importante de la dette publique française qui devrait atteindre voire dépasser les 120 % du PIB de notre pays contre un peu moins de 100 % en 2019.
Se pose donc nécessairement le problème du remboursement, au moins de ce supplément de dette aux environs de 400 milliards d’euros, ce qui est considérable.
Certains avancent l’idée de mettre particulièrement à contribution au titre de la solidarité nationale le monde des retraités avec deux arguments principaux :
       I / Les retraites font partie des rémunérations qui n’ont pas été affectées par les différentes mesures de restriction ou de fermetures d’un grand nombre d’activités. Il convient donc sur ce point de rétablir une forme d’équité.
          II / Le niveau de vie moyen des retraités dépasse légèrement celui des autres ménages. (2 100 €/mois contre 2 041 €/mois).
Ces deux arguments, visant à rendre particulière une situation des retraités qui justifierait un traitement particulier du point de vue de la solidarité nationale (dont il ne s’agit pas de rejeter l’équité et la nécessité), nous semblent tout à fait contestables.
S’agissant du premier, on oublie qu’en terme de nombre de vies humaines, c’est probablement le monde des retraités qui aura payé le plus lourd tribut à la pandémie. Cela est aussi vrai du point de vue des conditions dans lesquelles les soins ont été dispensés dans les EPHADS aux personnes atteintes par le virus, au moins durant le premier confinement. C’est également omettre de dire que de nombreuses autres catégories sociales n’ont pas elles non plus vu leur rémunération baisser, voire les ont vu s’améliorer par suite de substantielles réductions de service résultant en particulier du télétravail et du chômage partiel. C’est enfin oublier que les retraités ont durant toute leur activité professionnelle acquitté des cotisations, dont la contrepartie est constituée par les retraites actuelles.
S’agissant du deuxième argument, ce n’est pas par hasard qu’il s’appuie sur le concept de « niveau de vie » et non sur celui de « niveau des pensions ». Cela permet d’oublier au passage que les retraités ont vu leur retraite gelée en valeur absolue depuis plusieurs années, et que l’augmentation de CSG acquittée sur leurs pensions n’a pas été compensée, contrairement aux traitements des actifs. Cela permet surtout d’ajouter aux retraites, pour obtenir ce qui est nommé « niveau de vie » divers revenus accessoires et surtout les revenus du patrimoine. Or, le patrimoine des retraités, au moins pour ceux qui ont pu en construire un, n’est-il pas essentiellement constitué de l’épargne constituée durant toute la période d’activité, avec bien souvent l’encouragement de l’État ? C’est précisément lui qui in fine permet à ses bénéficiaires de maintenir un niveau de vie légitime et résultant d’un choix de vie personnel.
Il est donc clair que ces deux arguments principaux avancés par les partisans de l’imposition aux retraités d’une mesure particulière de contribution à la résolution des effets de la pandémie actuelle sur notre société ne tiennent pas.
Mais cela montre aussi que les retraités sont dans notre pays les grands absents de toute la quasi-totalité des institutions consultatives et de la plupart des caisses de retraites, ou se discutent et se décident ce qui les concerne au premier chef.
Si la situation actuelle permettait aussi de supprimer cette anomalie, nous ne pourrions que nous en réjouir.


                                                                                              Jacques de NAUROIS

                                                                                              Président de l'ARSGT

https://www.arsgt2017.fr

arsgt.contact@orange.fr   

Association des Retraités des Sociétés du Groupe Total (ARSGT)

Chez TOTAL - Tour Michelet - 12ème étage
24 cours Michelet

92069  Paris la Défense Cedex

Double-cliquez sur l'icône"Bulletin Adhésion"ci-dessous pour pouvoir l'imprimer, renvoyez-le au siège de l'ARSGT (en précisant la Délégation à laquelle vous souhaitez être rattaché)

à l'adresse ci-dessus.

BULLETIN ADHESION.docx
Document Microsoft Word [25.6 KB]

Payer votre Adhésion ou votre cotisation annuelle?
Privilégiez le règlement en ligne qui allège notre gestion et évite les pertes de chèques.
Cliquez sur le bouton bleu ci-dessous "ADHESION/COTISATION".
Sur le site destinataire, si vous souhaitez vous abonner au Courrier des retraité, n'oubliez pas de cliquer sur "Etape suivante".

Peuvent adhérer à l'Association :

   - Les retraités des sociétés du groupe TOTAL (ou des sociétés ayant fusionné avec TOTAL).
    - Leurs conjoints.

    - Les salariés du groupe TOTAL.
    - Les tiers parrainés par un adhérent en tant que "membre associé". (Ils ne figureront pas dans l'annuaire).

L'onglet sur lequel vous êtes, est accessible "tout public", non protégé par mot de passe. 

- Au dessus du bandeau d'accueil illustré, horizontalement, sur fond noir : Les onglets disponibles.
- Ci-contre, à gauche, verticalement, sur fond rouge : Les rubriques !

                                                                                                 Cliquez en fonction de vos désirs ...

Si vous êtes adhérent à jour de votre cotisation, l'ensemble du site vous est accessible par l'intermédiaire du MOT DE PASSE strictement personnel  qui vous a été communiqué.
Il se compose de "3 Majuscules", suivies des 2 points de ponctuation":"
et de "3 chiffres".    
Exemple      ABC:123 

Vous n'êtes pas adhérent ? Seule la présente page "Accueil" vous est autorisée.

Si vous êtes intéressé par l'ensemble du site, nous vous engageons à vous mettre à jour de votre cotisation (33€/an) afin d'obtenir les clés d'accès générales.

Répartition géographique des Délégations, choisissez la vôtre !

POURQUOI ADHERER A L’ARSGT ?

 

L’ARSGT, créée en 1971, accueille l’ensemble des anciens salariés, retraités et préretraités et  leurs conjoints, des sociétés qui ont contribué à constituer le GROUPE TOTAL actuel, quelle que soit leur date de sortie.
Son objectif est de :
    – Maintenir les relations de camaraderie ayant existé dans l’activité professionnelle,
    – Faire connaitre aux retraités les avantages offerts par le Groupe dont ils peuvent encore bénéficier,
    – Porter la parole des retraités auprès du Groupe et des organisations syndicales sur les
problèmes éventuellement rencontrés avec les retraites supplémentaires Groupe ou la mutuelle
obligatoire d’entreprise,
    – Conseiller et assister dans la mesure de ses possibilités ses adhérents, lors de certaines difficultés dans leur existence,
    – Promouvoir un esprit de solidarité entre les retraités,
    – Entretenir des relations avec les diverses entités du groupe Total, direction, représentants des salariés et les fédérations représentatives des retraités.


ACTIVITES :

L’ARSGT par l'intermédiaire de ses délégations régionales,
    -
Organise des manifestations permettant aux retraités de  se retrouver :
         . Sorties à la journée (musées, expositions, visites de sites historiques) 
         . Déjeuners, spectacles.
     -
Sélectionne des voyages proposés par les agences
     -
Fournit des informations et prodigue des conseils, en particulier au niveau des mutuelles. 
L’association est adhérente de la FNAR (fédération nationale des associations de retraités), qui cherche à développer la représentation des retraités et à défendre leurs intérêts auprès des pouvoirs publics.
L’association relaie auprès de ses membres les évènements et informations de la vie du groupe ainsi que les offres spécifiques faites aux salariés et retraités.


Pour informer ses adhérents l’ARSGT édite et diffuse une revue quadrimestrielle LES ECHOS.
Elle dispose d’un site internet
arsgt2017.fr auquel vous pouvez accéder.

Pour nous joindre  pendant le confinement
Tél. (Répondeur) :
 

09 66 89 17 78
E-mail :
arsgt.contact@orange.fr
(Clic sur lien ci-dessus)
 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Réalisé par D.Auclair