ARSGT Association des Retraités des Sociétés du Groupe TOTAL
 ARSGTAssociation des Retraités des Sociétés du Groupe TOTAL

RELAX ...                                          

Dans ces moments troublés et cette situation de pandémie, les distractions sont rares et les nouvelles sur le site, réduites au minimum. Nous faisons néanmoins notre possible ... essayons de sourire, même bêtement, à ces publications plus ou moins subtiles aménagées au gré du temps et de l'humeur du jour...

     --------------------------------------------

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vue (très)
   sexiste
     des choses !

Cette patisserie, on l'appelait : Tête de nègre, maintenant c'est 'Meringue chocolat' ou 'tête de choco'.

Heureusement le nom du champignon "Tête de nègre"n'a pas changé ni le Cap Nègre!
On peut aussi se demander s'il est bien correct de se taper une 'religieuse' un 'Congolais', un 'Jésuite', un 'Diplomate' ou un 'Financier'?... sans parler de la fameuse 'Forêt Noire' (forêt sombre?)..
La SPA  va sans doute un jour nous interdire de manger les 'langues de chats' et les anti-tabac les 'Cigarettes russes'quant aux'Pets de nonne'est-ce irrespectueux ou contre nature ?
Bientôt, à force de culpabiliser sur tout et sur rien on ne saura plus de quoi on parle!

Où s'arrêtera la bêtise humaine?

SERIEUX (POUR UNE FOIS) ET HISTORIQUE,
QU'ON L'AIME OU NON !

S’il est des figures de légende qui suscitent les débats les plus enflammés, aucune n’égale Napoléon, qui focalise toutes les passions depuis 200 ans.

 

Pas moins de 80 000 titres ont été consacrés au grand homme, ce qui correspond à plus d’un ouvrage par jour depuis sa mort en 1821 !

Il a inspiré les plus grands écrivains, comme Victor Hugo, Balzac, Stendhal, Musset, Tolstoï ou Dostoïevski, sans oublier la littérature moderne, notamment anglo-saxonne.

Connu comme le Dieu de la guerre personnifié, ayant gagné plus de 40 batailles à travers l’Europe, Napoléon est avant tout un administrateur hors du commun.

Il est de bon ton d’en faire aujourd’hui un boucher qui a saigné la France, alors qu’il fut un Européen avant l’heure, mais pour une Europe des nations.
Ce chef de guerre qui, entouré de ses 26 maréchaux d’Empire, fit trembler les monarchies d’Europe et dut faire face à 7 coalitions, toutes fomentées par nos ennemis de toujours, les Anglais, fut davantage fier de ses réformes pour moderniser la France que de ses victoires.


Au crépuscule de sa vie, à Sainte-Hélène, il déclarait : “Ma vraie gloire, ce n’est pas d’avoir gagné 40 batailles, Waterloo effacera le souvenir de tant de victoires. Ce que rien n’effacera, ce qui vivra éternellement, c’est mon Code civil.”


En 15 ans de pouvoir, Napoléon a fait davantage de réformes que tous ses successeurs en 200 ans :

Le Conseil d’État, c’est lui (1799)
Le Sénat, c’est lui (1799)
La liberté de culte, c’est lui (1799)
La Banque de France, c’est lui (1800)
Le corps préfectoral, c’est lui (1800)
Les départements, les arrondissements, les cantons et les municipalités, c’est lui (1800)
Les Archives nationales, c’est lui (1800)
Le Trésor public, c’est lui (1800)
Le Concordat signé avec le pape Pie VII, c’est lui (1801)
Le régime de retraite des fonctionnaires, c’est lui (1801)

Les lycées, c’est lui (1802)
Les grandes écoles, Saint-Cyr, École Normale, Polytechnique, c’est lui (1802)
La Légion d’honneur, c’est lui (1802)
Les Chambres de commerce, c’est lui (1802)
La vente de la Louisiane française, vaste comme 13 États actuels, c’est lui (1803)
Le franc Germinal, c’est lui (1803)
La cour d’appel, c’est lui (1804)
Le Code civil, c’est lui (1804)
Les Conseils de Prud’hommes, c’est lui (1806)
L’Arc de triomphe, c’est lui (1806)
L’Université, c’est lui (1806)
La Bourse de Paris, Palais Brongniart, c’est lui (1807)
La Cour des comptes, c’est lui (1807)
Le Code du commerce, c’est lui (1807)
Le Cadastre, c’est lui (1807)
Le Baccalauréat, c’est lui (1807)
Le Code pénal, c’est lui (1810)3/3
La cour d’assises, c’est lui (1810)
L’Ordre des avocats, c’est lui (1810)
Les pompiers de Paris, c’est lui (1811)
L’abolition de la traite des Noirs, c’est lui (1815).

Aucun chef d’État n’a autant fait pour développer le commerce, l’industrie et les sciences.

 

Aucun n’a fait autant de réformes pour l’éducation, la justice, la finance et l’organisation administrative.

 

Il a construit des ports, des canaux, des routes. La numérotation des rues, la conduite à droite pour les calèches, c’est lui.

 

Et j’en oublie certainement.

 

Aucun homme au cours de l’Histoire n’affiche un tel bilan, au-delà de ses exploits militaires.

Mais comme Napoléon a rétabli l’esclavage dans les Antilles, il est devenu le Diable personnifié pour toute la gauche mondialiste, incapable d’afficher le moindre soupçon d’objectivité.

Je citais hier Agnès de Funès, déclarant que “Le politiquement correct était le cimetière de l’intelligence”.

 

En effet, la diabolisation de Napoléon, faisant table rase de toutes ses réformes, en est un excellent exemple. Car depuis Napoléon, les grandes réformes accomplies par ses successeurs se comptent sur les doigts d’une seule main.

À part quelques comités Théodule totalement inutiles, quoi d’autre ? Rien !

 

Jacques Guillemain

 

 

 

RAPPEL :
L'heure d'été c'était cette nuit !


Vous avez bien avancé vos                          réveils d'une heure ?

 

LA GENTILLESSE N'EST PAS TOUJOURS  RECOMPENSEE
Momo et le saut à l'élastique

 

Un Français spécialiste de saut à l'élastique se rend au Maroc.
Arrivé à destination, il décide de sauter du haut du minaret de la Mosquée.
Il va donc dans les souks auprès d'un marchand pour se procurer le matériel nécessaire et lui dit : "J'aurais besoin d'un mousqueton, d'un baudrier et de 25 mètres d'élastique spécial, torsadé, pour le saut."
Le marchand lui fournit l'ensemble du matériel et l'après-midi la place est pleine de monde pour admirer l'exploit, quand le Français s'apprête à sauter.
Il s'élance, saute, l'élastique se tend, il s'arrête à 20cm du sol, rebondit …
A la grandeur du spectacle la foule enthousiaste applaudit !!!

Le lendemain, la star du village, Mohamed dit "Momo", ne voulant  pas être en reste souhaite faire de même pour montrer son  courage. Il va donc chez le même marchand, achète le même matériel (1 mousqueton, 1 baudrier et 25 mètres d'élastique spécial torsadé) pour son exploit.
Il grimpe ensuite en haut du minaret devant la même foule attentive, se prépare, saute et s'écrase comme une pastèque sur le sol !

La police alertée fait alors son enquête et va interroger le marchand :
" Qu'avez-vous vendu à Momo pour son exploit ?"
Le marchand répond alors :" j'y vendou oun mousquiton, oun  boudrier y 25 mitres di lastique spicial, mais comme si  père y grand ami di la famille, j'y faire plaisir et j'y rajouté 5 mètres di lastique gratouit"!

 

 

 

 

  Ami lecteur ...
     le confinement n'est pas
          forcément une excuse !

Un curé se précipite dans un bar et demande au patron:

- Où sont les toilettes SVP ?

- Vous prenez cette porte et c'est au fond du couloir.

- D'accord, merci.

Soudain, le barman le rappelle :

- Attendez, mon père !

- Qu'est-ce qu'il y a ?

- J'ai oublié de vous dire que dans le couloir se trouve la statue d'une femme dont le sexe, si je peux me permettre le mot, est caché par une feuille de vigne. J'ai peur que cela vous gêne…

- Le prêtre lui répond :

- Oh, ça ? Vous savez tant que c'est caché tout va bien. Et puis de toute façon, ça ne

m'intéresse pas du tout ! 

Il prend donc la porte et revient 3 minutes plus tard.

A peine a-t-il ouvert la porte que tous les clients l'applaudissent en scandant des : " Bravo ! il est des nôtres etc. " 

Le prêtre se tourne alors vers le Barman :

- Je ne vois pas en quoi aller aux toilettes est un événement !

- Le Barman lui dit : " Ils veulent parler de la statue "

Le prêtre lui demande : " Et bien quoi la statue ? "

Et le Barman de lui répondre :

" Quand on soulève la feuille de vigne, la lumière du bar s'éteint !"

Pour nous joindre  pendant le confinement
Tél. (Répondeur) :
 

09 66 89 17 78
E-mail :
arsgt.contact@orange.fr
(Clic sur lien ci-dessus)
 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Réalisé par D.Auclair